Impromptus poétiques au jardin de Sillière (Cohons) du 9 juillet

Il y a de l’amour dans l’air dans le jardin de Sillière… Le jardinier chante à tue-tête, une dame cache ses sentiments derrière un paravent, un salon de thé fleuri attend des amoureux transis…
Peut-être serez-vous le confident privilégié des un(e)s et des autres, qui oseront vous murmurer des poèmes du XVIIème et du XIXème siècle en échange d’un mot doux, d’un mouchoir ou d’un papier parfumé ?
Vous déambulerez alors dans un écrin de verdure exceptionnel, du jardin symétrique à la française aux sous-bois à l’anglaise, dessinant ainsi une nouvelle Carte du Tendre…

Laisser un commentaire